Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 16:56

espritNous parlons souvent de l’esprit, mais qu’est-ce que l’esprit et à quoi sert-il ?

Ce souffle vital nous insuffle bien plus que cette nécessité à concevoir ce que nous sommes, à nous sentir bien dans notre vie psychique et sociale. Principe immatériel, siège de nos émotions, de nos sentiments, de nos comportements, de nos facultés psychologiques (affectives et intellectuelles), de nos réflexions, de notre condition humaine, de notre façon d’être, d’agir, de parler, de penser, d’imaginer, de se projeter, d’identifier…L’esprit est le reflet de notre mental, de notre être intérieur.

Sans esprit, nous serions relayés au simple rang d’espèces végétatives (quoique certains biologistes naturalistes attribuent une conscience aux plantes). Prendre conscience du moi, de notre environnement, de ce qui nous anime, est la clé de notre capacité à vivre en groupe en tant qu’espèce évoluée. Les animaux sont également dotés d’un esprit qui leur permet de s’identifier de manière singulière, auquel cas tous les animaux de la même espèce n’auraient aucune particularité distinctive dans leurs comportements. Notre esprit nous rend uniques et tous différents dans notre relation au monde. Grace à cette conscience, nous sommes bel et bien capables d’influencer ce que nous sommes et nos rapports humains. Exister à travers son esprit, nécessité ou contingence ? Est-il nécessaire de se sentir exister pour exister ? Pour vivre, pas besoin de se sentir exister, en revanche pour vivre en harmonie, être équilibré, bien et en paix avec ce que nous sommes, nous devons faire exister et travailler notre esprit. L’importance de cette notion se situe à plusieurs niveaux :  comprendre, savoir, changer. Pour travailler notre esprit, il nous faut le comprendre et se comprendre, puis savoir sur quoi agir, comment agir et surtout choisir quel état d’esprit privilégier. De nos expériences, nos observations, nos échanges…naissent l’identification de ce que nous sommes, de ce qui est bien ou pas. Par exemple, prenons un comportement fréquent : la jalousie. En couple, un soir où vous êtes au restaurant votre partenaire lorgne une charmante personne sise à la table d’à côté, cela vous énerve et vous lui faites une scène devant tout le monde, sur ces propos votre partenaire gêné passe la fin du repas à faire la tête et se demande encore pourquoi un simple regard peut engendrer une telle réaction, et la soirée est gâchée. En rentrant chez vous, qu’est-ce que vous vous dites ? Que votre partenaire est peut-être infidèle, que vous ne l’attirez plus, qu’il vous a gâché la soirée…De cette expérience devrait naitre une compréhension de ce que vous êtes, une personne jalouse. Or, vous n’en faites rien, vous vous positionnez en tant que victime, pourquoi ? Tout simplement parce que la réalité vous fait peur et la remise en question demande un effort. En travaillant sur l’esprit, vous pourriez réagir ainsi :

Vous demander pourquoi vous avez eu cette réaction ? Je prends conscience de ce que je suis. Effectivement je suis une personne jalouse.

Vous demander pourquoi vous êtes jaloux ? J’essaye de comprendre.

Vous demander si ce comportement est sain et constructif ? Je me rends compte que la jalousie me fait souffrir, et fait souffrir l’autre.

Vous demander si vous pouvez travailler sur ce comportement qui vous empêche de vivre en paix avec vous-même, avec l’autre ? Je suis capable de changer, je veux changer, mais comment ?

Vous avez déjà fait le plus gros travail, vous rendre compte de ce que vous êtes et l’accepter. Soyez honnêtes et transparents avec ce que vous êtes. Maintenant, il ne vous reste qu’à appliquer un auto conditionnement de la personne que vous aimeriez devenir : quelqu’un de modéré dans ses réactions (vous pouvez être jaloux sans pour autant être invivable). Pour travailler sur ce sentiment, il vous faut travailler sur la confiance en soi, la confiance en l’autre, vous libérer des peurs que vous avez, de perdre l’autre, de souffrir si l’autre est infidèle…et ensuite vous confronter à d’autres situations similaires, puis à chaque pas franchi analyser votre comportement et vous dire que vous êtes sur le bon chemin, jusqu’à obtenir un résultat conforme à ce que vous désirez être.

Notre esprit est capable de discernement, d’analyse et de contrôle. Ne vous arrêtez pas à un simple comportement, allez plus loin dans la compréhension de vos actes. Pourquoi j’ai volé cet objet ? Ne vous arrêtez pas au fait que vous êtes un voleur et qu’il faille accepter ce fait et essayer de ne plus voler, non ! Je suis un voleur parce que j’ai envie de posséder des choses sans les payer, donc j’ai un problème avec l’argent, donc j’ai un problème avec le pouvoir et la propriété, pourquoi ? Voilà le bon cheminement de la pensée.

Il n’existe pas d’esprit parfait, de modèle idéal pour être bien, en paix avec soi-même, avec ses comportements, et heureux dans ses relations avec l’autre. L’esprit façonne ce que nous sommes, certes, il est difficile de tout contrôler, mais essayez d’observer, de vous confronter à vos réactions face à certaines situations et vous verrez que vous vous comprendrez mieux, et en vous comprenant vous ajusterez votre esprit pour vous sentir bien.

Un bon esprit est un esprit simple (dans ses relations et sa façon de se voir, voir les choses, le monde), simplement bienveillant, tourné vers l’autre, détourné de tous sentiments de haine, de convoitise, d’individualisme et de pouvoir. 

Partager cet article

Repost 0
chroniquelles - dans Esprit
commenter cet article

commentaires

Christian 22/11/2013 08:34

je ne comprend pas que ce qui est esprit a vos yeux soit ceque vous décrivais .ex:>>la jalousie >> être Jaloux c'est comme la critique elle peut être constructive Ne pas être Jalou de ceux que l'on aime est plutôt a mon sens dégradant ! ne pas se sruté (se critiquer nous coupe de la raison et du pouvoir aller de l'avant quand a ce qui ne va pas et se Qui va ? vivre en communauté persque tout les animaux le fond par instin de surviesi je suis moi pourquoi dite vous que mon Esprit agit indépendament de moi > c'est comme si vous dite que deux personne réffléchisse ?mille merci

Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens