Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 00:02

oeil-discernementLe paraître et le laisser paraître.

Pourquoi faire semblant d'être étranger à ce que nous sommes ? Par peur du jugement. Le regard que porte l’autre sur nos choix, sur notre vie, sur nos valeurs peut nous faire culpabiliser. « Qu’est-ce qu’ils vont penser de moi ? » Si vous vous posez cette question, attention vous êtes sur une pente savonneuse. Pourquoi faire sa vie en fonction de ce que pourrait penser untel ou untel. Non ! Faites en fonction de ce que vous estimez être bien pour vous. Les personnes qui vous jugent, ne peuvent prétendre être vos amis, et ne sont d’aucun intérêt à part vous faire inlassablement douter de vous. On nous inculque à travers notre éducation, à être dans des stéréotypes, des clichés  d’une vie standardisée à mort ! Mariée, avec de beaux enfants, une maison, un chien…Si tu ne rentres pas dans cette normalité alors tu es considérée comme libertaire. Dès le plus jeune âge, on nous rabâche la même histoire sur l’amour éternel, on nous fait croire que la vie est un conte de fée, la princesse et le prince vécurent longtemps et eurent beaucoup d’enfants. La vie n’a rien d’un conte ! La citrouille n’est pas un carrosse, la princesse aux airs de sainte ni touche a aussi des défauts, les pantoufles de verre ne sont que de vulgaires charentaises d’une vie ordinaire. Mais souvent dans les contes de fées, aviez-vous remarqué que le point final s’arrête au premier baiser et à l’image du prince qui emmène sa dulcinée loin des tourments. Quelle hypocrisie, serait-ce la même fin si les conteurs expliquaient comment les deux tourtereaux vécurent leur premier emménagement, leur vie en communauté, les tâches ménagères (et il y’en a dans un château, bon courage Cendrillon !), leur premier bambin, leur première dispute à cause de l’homme qui ne range rien et la femme qui n’est jamais contente. Serions-nous aussi dupes sur la magie d’être en couple et de rencontrer le prince charmant ?

La perfection n’existe pas, et c’est tant mieux. Au diable les modèles, il faut bien manger, bien travailler à l’école, trouver un bon mari, gagner de l’argent, pas boire, pas fumer, être comme-ci comme ça…Stop. Beaucoup trop de principes non essentiels à la survie en milieu terrien. Et si j’ai envie d’être bergère en alpage à tricoter des chaussettes de laine, vêtue en peaux de bêtes, mangeant de la tomme bien grasse et picolant un verre de vin du pays (celui qui sert aussi de décapant four), seule avec mes brebis, behhh ! Le bonheur peut également être dans la bergerie, non de diou !

Vivons comme bon nous semble, arrêtons de vivre en fonction des idées reçues, des « si on faisait comme tout le monde », détruisons ce moule, à chacun son propre idéal.

Ne vous sentez jamais coupable de choisir votre route, vous êtes votre juge, votre avocat et votre scrutateur. Observez et faites en sorte d’apprécier ce que vous êtes en train de voir : vous-même.

Partager cet article

Repost 0
chroniquelles - dans Esprit
commenter cet article

commentaires

Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens