Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 16:34

 

être humain évolutionNous recherchons souvent des idéaux de vie, des améliorations de nos conditions, de notre situation, des considérations, des nouveautés, des changements…mais qu’en est-il de nos comportements ?

Les aspects extérieurs de notre vie sont-ils indissociables des aspects intérieurs qui définissent l’être humain que nous sommes ? Faut-il encore en avoir conscience. Quand vous vous dites « je voudrais vivre comme ça, avoir ceci, m’acheter cela… » êtes-vous certains qu’en réalisant ces souhaits vous deviendrez meilleurs ?

L’être humain est aujourd’hui déterminé par ce qu’il possède et non par ce qu’il est réellement. Pourtant les valeurs matérielles ne peuvent en aucun cas refléter et caractériser l’être humain. Nous vivons dans l’ère « je possède donc je suis », en oubliant l’essentiel « qui suis-je ? ». Suis-je quelqu’un qui a réussit, qui est considéré, qui a un statut social, qui a de l’argent, qui a une belle maison ? ou suis-je un être humain dont les comportements, les valeurs et les actes sont justes ? La bonté nourrit l’âme, elle peut vous aider à être humain, c'est-à-dire considérer, comprendre, être sensible à l’autre.

La bêtise humaine c’est penser que tout le monde est abruti, sauf soi, penser que tout le monde est dans l’erreur, sauf soi, mais "charité bien ordonnée commence par soi-même ". Vous êtes-vous déjà demandé « suis-je con ?, ai-je le bon comportement ?, suis-je en paix avec moi-même ? ». A quoi bon vous demandez-vous ? C’est vrai pourquoi se remettre en question ?  Rester dans l’ignorance, le déni de ce que nous sommes vraiment n’est-ce pas occulter que nous possédons une conscience ?

Pourtant,  prendre conscience des choses et vivre en pleine conscience de ce que nous sommes et vivons peut nous permettre d’être mieux avec soi-même et avec l’autre.

Tant que l’homme n’aura pris conscience de ce qu’il est vraiment, et travaillé sur lui pour devenir humain, alors nous vivrons tous dans une jungle urbaine qui engendra le désordre.

Comment était l’Homme originel ? Perverti par le désir, l’envie, en commettant un péché ? Ou guerrier, dominant, barbare, animal ? Ou en dehors de toutes considérations religieuses, ou paléoanthropologues, il était bon, aimant, compatissant, juste, honnête, loyal, respectueux ?

L’Homme est tel que son mode de vie, son éducation, sa perception des choses, son esprit, sa pensée, son environnement, ses coutumes, ses principes, la période, le contexte où il vit…l’ont façonnés. Peu importe ce que nous étions au départ, ce qui est important c’est ce que nous sommes aujourd’hui, et comment adapter et adopter un comportement humain pour vivre ensemble, en paix. Nous ne pouvons pas changer le passé, mais en s’efforçant de travailler sur ce que nous sommes dans le présent, en devenant meilleur, nous pourrons changer l’avenir.  L’évolution de l’humanité, ne s’accomplit qu’à travers, des bouleversements importants, qu’ils soient au niveau du comportement humain, des systèmes, des phénomènes naturels, ou des catastrophes engendrées par l’homme, la nature, nous sommes en perpétuel mouvement. Avant de penser à ce que vous avez, à ce que vous pourriez avoir, pensez à ce que vous êtes, un être humain qui fait avancer l’humanité.

Est-ce l’apanage de l’être humain de vivre comme s’il était le seul et l’unique dans un monde de 6 milliards d’individus ? Le plus grand privilège que possède l’être ce n’est pas de pouvoir acheter sa vie mais de donner ce qu’il ne peut acheter. Ceux qui possèdent ont peur de perdre, ceux qui n’ont rien ont envie d’avoir, mais à vouloir protéger, spéculer ou posséder on en oublie l’essentiel, le savoir être humain et le savoir vivre ensemble, c’est ça l’humanité !

« La bataille contre l’ignorance se gagne tous les jours, et elle finit par ouvrir sur des perspectives insoupçonnées.  » Dalaï Lama

 

“Qu’est ce qui vous surprend le plus dans l’humanité?”

Il a répondu :

“Les hommes (les humains)….Parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent, ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé.

Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent, de telle sorte qu’ils finissent par vivre ni le présent ni le futur.

Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir, et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu.”

 

Partager cet article

Repost 0
chroniquelles - dans Esprit
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 13/08/2012 21:01

voir mon blog(fermaton.over-blog.com)

Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens