Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 17:23

 

11-Camille-Claudel--l-age-mur--1895-1903Que veut dire exactement avoir l’âge de la maturité ? Ce n’est pas une expression courtoise pour dire qu’on est vieux, avec la peau flétrie, la tête fatiguée « non je ne suis pas fatiguée, suis vieille et j’t’emmerde » Florence Foresti , et sans vitalité ! Enfin, pas tout à fait. On l’appelle également l’âge de la sagesse. C’est la période qui vient après l’âge de l’insouciance et l’âge de la remise en question. Quand on est jeunes (le visage lumineux, les traits lisses, une pêche d’enfer) on s’en fout de tout, rien a d’importance à part sortir, faire la fête, essayer des expériences inédites…ensuite on s’interroge sur le sens de la vie, qui suis-je, où vais-je ? Et là, les rides apparaissent, les cernes se marquent, la peau se détend, le ventre pousse, les fesses et les seins tombent, les cheveux tombent aussi ou blanchissent…alors on se dit que nos 20 ans sont loin, et on se demande comment passer ce cap ! Bah tiens, si je rentrais en phase de maturité! A défaut d’avoir le physique et la beauté extérieure, peut-être qu’en acquérant la sagesse je développerais une sorte de beauté intérieure. On s’accroche à cet espoir, à cette envie de devenir un être sensé, posé, instruit, de bons conseils, avenant, courageux…voulant être épanoui professionnellement, avec une vie de famille…Une vie de folie où en général on se met aux mots fléchés, au macramé, au tricot, au jardinage, à la lecture. La maturité c’est quand on a rangé sa fraicheur au placard et quand on commence à raconter ses erreurs de jeunesse. Ah mais si, il y’a plein d’avantages, les réductions sncf, des places assises pour éviter d’attendre debout, le regard compatissant des jeunes, on peut acheter des crèmes antirides qui valent une fortune ! Je plaisante, l’âge de la sagesse nous apprend à devenir un être exceptionnel. Exceptionnellement nostalgique. Je dis non, rebellons-nous contre cette morosité qui nous gagne avec l’âge. Restons vif et actif, faisons du sport, des conneries, prenons soin de nous…on y est, c’est la fameuse crise de la quarantaine ou de la cinquantaine, selon les personnes. Atteindre la postérité est profitable uniquement si on a vécu avant.

Pour jouir pleinement de l’âge mûr, il faut garder l’esprit jeune, se sentir vivant, profiter de la vie, être bien accompagnés (partenaires, amis), avoir une vie sociale, apprendre de ses expériences, apprendre des autres, être ouverts, s’intéresser à beaucoup de choses, et ne pas avoir de regret.

La conservation de notre jeunesse est un art qu’il nous faut peaufiner jour après jour, esquissons, exprimons, vernissons, mettons de la couleur et du cœur à rendre notre beauté intemporelle.

 

Nb : en photo - sculpture - Camille Claudel - l’âge mûr - 1895-1903

Partager cet article

Repost 0
chroniquelles - dans Esprit
commenter cet article

commentaires

Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens