29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 01:29

L’amour un vrai antidépresseur

gros calins pour bonne sante article

 

L’amour est un sentiment assez complexe qui réagit en fonction de plusieurs facteurs. Cette attirance qui unit deux êtres peut provenir de différents principes provoquant des sensations émanant de stimulus envoyés par le système limbique du cerveau : chimique (compatibilité des odeurs corporelles), électrique (attraction magnétique), sensoriel (attraction physique) ou émotionnel (de l’ordre de l’affect). Aucun n’est maitrisable, et surtout ces stimulus peuvent être ressentis indépendamment, différemment et sans réciprocité. Dès lors que l’un de ces stimulants est suscité alors les neurones produisent des endorphines, et de la dopamine, oui l’amour est une vraie drogue ! Entraînant, l’hyperactivité (augmentation des battements du cœur et de la chaleur corporelle), la réduction de l’appétit et du sommeil, la bonne humeur, l’euphorie, l’optimisme, la désinhibition, l’émission de signaux tels le bonheur, le plaisir et la satisfaction. Ca donne envie d’être amoureux n’est-ce pas ? Ah l’alchimie de l’amour, dommage que les chercheurs n’aient pas encore inventé la pilule qui rend amoureux, j’exclus le  "Viagra " J. Allez, abordons le sexe, l’amour charnel, activité indissociable. Quand on aime on ne compte pas, pourtant nous dépensons quelques calories.

 

 L'amour un vrai sport

 

Avant tout acte sexuel, il y a les préliminaires, échauffez-vous bien, car un baiser langoureux vous fait travailler 29 muscles et vous fait brûler 12 calories. Hum, intéressante cette info, 21 baisers et j’élimine mon éclair au chocolat.

Après l’échauffement, passons à l’entraînement, faire l’amour et avoir un orgasme vous fait perdre entre 200 et 400 calories (110 g de frites messieurs, hop éliminés) selon la durée, l’intensité et la position évidemment, et vous fait travailler fessiers, abdominaux et articulations…voire plus pour les grands sportifs ou les acrobates.

Comme dans tous les sports, la régularité est importante, une pratique régulière (3 à 4 fois par semaine) diminuerait les risques d’infarctus et d’AVC.

La cerise sur le gâteau, l’orgasme ! Il permet au cerveau de libérer une hormone (l’ocytocine) de bien-être avec comme effet la diminution du niveau de stress, et conjuguée à l’endorphine c’est un antidouleur deux cents fois plus puissant que la morphine. C’est l’extase et la plénitude.

Bon pour le moral, bon pour la santé, quelques arguments qui ne laisseront pas ces dames insensibles, voilà comment nous donner envie de faire l’amour tous les jours, plus de fatigue, plus de maux de tête…et beaucoup de futures sportives. Sportivement votre.

Partager cet article

commentaires

Nelly 29/09/2011


Je confirme, et à ce rythme on en deviendrait hyperactive, insomniaque, et anorexique.
Qu'importante, c'est tellement bien.


Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog