Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 18:26

 

legoJe suis comme ça, ce n’est pas à mon âge que je vais changer !

Mais à quel âge alors ? « Mieux vaut tard que jamais » aurais-je envie de répondre.

La connerie n’est pas innée mais souvent acquise, bon gré mal gré. En revanche les traits principaux de notre caractère sont innés.

 

L’inné, est relatif à tout ce qui appartient à l’être dès sa naissance, issu de son patrimoine génétique ou simplement de ses prédispositions, ses tendances comportementales dès la naissance.

 

L’acquis, est relatif à tout ce que l’être a développé et obtenu après un apprentissage, issu de sa culture, de son environnement, de son éducation et de ses expériences.

 

Les signes distinctifs entre les individus marqués par un tempérament, un caractère, une personnalité différents font partis de notre identité, avec les défauts et les qualités que nous lui attribuons. Notre caractère est inné, parfois même génétique. Réfléchissez et vous constatez que nous avons souvent un trait de caractère prédominant qui nous colle à la peau depuis notre plus jeune âge, dont les origines remontent à nos aïeuls, grincheux comme son grand-père, têtu comme sa mère et non comme une mule qui n’est pas un ancêtre (normalement). Notre caractère et nos comportements instinctifs sont innés n’est-ce pas ? Par exemple, le ménage, la vaisselle, le repassage, s’occuper des enfants…taches innées chez la femme et mal acquises chez l’homme, en revanche la posture assise la main dans le caleçon innée chez vous messieurs ! Je plaisante.

Nous naissons tous avec un caractère singulier, cependant il ne tient qu’à nous d’avoir le bon comportement et d’agir en notre âme et conscience. Se refugier derrière son caractère, son histoire, sa génétique (reproduire les schémas familiaux) n’est en aucun cas un alibi à notre mauvais comportement.

 

Nos actes, nos attitudes qui découlent de notre caractère, qui sont le reflet de ce que nous sommes, se réalisent de façon naturelle presque inconsciemment puisque ils sont innés, donc difficilement contrôlables. L’acquis peut atténuer ou accentuer certains traits de caractère et ainsi modifier nos comportements. Peut-on maîtriser l’inné ? Ce qui est incontrôlable est donc irraisonné car instinctif. Par exemple les personnes sensibles ne peuvent s’empêcher de verser une larme en regardant un film à l’eau de rose, si si ça se produit tout le temps, dans Sissi quand la princesse Elisabeth de Bavière dite Sissi tombe amoureuse de son cousin François-Joseph d’Autriche dit Franz et lui dit « Si vous avez de la peine, si la vie est méchante avec vous, réfugiez-vous au cœur de la forêt, elle ne vous décevra jamais. Chaque plante, chaque fleur, chaque arbre, chaque animal sont la preuve vivante de la toute puissance de Dieu et la forêt vous redonnera courage. » Oh comme c’est beau ! Vous pleurez parce que des scènes ou des mots vous émeuvent, sans raison finalement ça ne vous concerne pas directement puisque c’est un film, juste parce que vous êtes sensibles et vous ne le contrôlez pas. C’est marrant d’ailleurs, la plupart des gens cachent leurs larmes (j’avoue j’en fait partie !) et quand on vous dit « tu pleurs ? » vous répondez « pas du tout, pourquoi je pleurerais ce n’est qu’un film ! ».

L’acquis peut vous apprendre à être moins sensible mais au fond de vous vous le serez toujours, même si vous vous forgez une carapace insubmersible. L’inné est ce que vous êtes vraiment, que vous pouvez camoufler ou atténuer, l’acquis est ce que vous en faites.

Est-ce cela l’intelligence, savoir composer entre l’inné et l’acquis? L’intelligence, est innée et acquise. Ce n’est pas parce que nous avons ce potentiel dès la naissance que nous en faisons bon usage. Nous pouvons observer chez les nourrissons leur capacité d’éveil, leur capacité d’adaptation, leur capacité à comprendre le monde qui les entoure, à analyser en testant, et de ces constats, des stimulations résulteront les acquis. A chacun ensuite de se réaliser et se développer à travers les différents acquis.

Il n’y a pas d’âge pour se poser des questions, pour remettre en question notre façon d’être et de penser. Les acquis se façonnent et se travaillent tout au long de notre vie. L’inné c’est un ensemble de Lego, l’intelligence c’est comprendre que nous pouvons assembler les différents Lego et comment les assembler, et l’acquis c’est savoir imbriquer les Lego pour former et construire des choses perpétuellement évolutives et modifiables. 

 

Partager cet article

Repost 0
chroniquelles - dans Esprit
commenter cet article

commentaires

Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens