Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 16:17

Maxi-Posters-Les-Simpson---Le-Cri-71474 28548x1D’où nous viennent les phobies qui engendrent nos angoisses ?

La phobie, peur instinctive, relève d’un sentiment angoissant, une réaction vive face à un danger que nous ressentons. Essayer de comprendre nos peurs n’est pas chose facile, parfois nous en ignorons les origines, souvent inconscientes et fondées sur des chocs, des situations vécues ou des mots entendus qui nous ont marqué. La peur de mourir, la peur de souffrir, la peur de ne pas réussir inhibe ce que nous pourrions entreprendre ou surmonter ou simplement réaliser. Enfants on nous avertit en permanence des dangers, les parents nous retransmettent leurs propres angoisses. « Attention tu peux tomber et te faire très mal, attention aux araignées ça pique ! Les garçons ne pleurent pas, les hommes sont tous des égoïstes (fallait bien que je le case quelque part J) » Les mises en garde sont omniprésentes, mais au lieu de nous protéger contre un risque éventuel, elles conditionnent notre esprit à être méfiants. Finalement, la moindre action que nous tentons est arrêtée nette par ce mot :               " ATTENTION "

Soyons prudents avec ce mot ! Il paraît anodin, il évoque un sentiment protecteur vis-à-vis de la personne avertie. Mais il enlève toutes libertés.

Nous avons peur de ce qui habite notre quotidien, pourquoi avoir peur des petites bêbêtes et non d’un cerf aux bois gigantesques ? Peur de ce nous connaissons et non de l’inconnu ? Nous appréhenderons d’être jugés ou de faire fausse route si  nous choisissons de changer radicalement notre vie, mais sommes excités à l’idée de prendre un verre avec l’inconnu(e) croisé(e) au rayon surgelés de notre hypermarché. Pensez-vous que les enjeux et les risques soient minimes dans le 2ème cas ? Dans le premier cas, nous risquons peut-être de nous tromper (une chance sur deux) ou de passer le reste de notre vie à vivre heureux et libérés de l’emprise d’une relation discordante (deux chances sur trois). Dans le deuxième cas, nous risquons de tomber amoureux de quelqu’un de bien (une chance sur cinquante) , une personne déstabilisée (une chance sur dix) ou de rencontrer un maniaque sexuel (2% de la population) qui vous ôtera toute liberté une fois prisonniers dans une cave lugubre (en France, 3 % des tueurs en série mondiaux).  Alors pourquoi avoir peur de réorienter votre vie, qu’attendez-vous ?

Cette peur de perdre ce que nous avons, acquis, construit, vient de ce besoin crée par les sociétés de vouloir posséder les choses puis les êtres (le but du mariage). Rien ni personne ne nous appartient, si vous n’avez rien à perdre alors vos peurs disparaitront. Cela ne veut pas dire qu’il ne faille pas vouloir s’enrichir ou se marier, simplement que votre rapport avec ce que vous possédez doit être détourné de tous désirs matérialiste et d’appartenance.

Nb : les ratios énoncés sont approximatifs

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens