Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 15:37

positive realism1Comment acquérir cette force qui nous donne toujours envie de nous battre, de voir le verre plein, le verre vide qu’on pourrait remplir ? La fatalité n’existe pas, notre esprit conditionne ce qui nous arrive. « Je n’ai pas de chance, la vie c’est de la merde, il ne m’arrive que des choses négatives, il n’y a rien qui va… » toutes ces phrases que nous nous disons enferment notre esprit dans un tourbillon pessimiste nous menant tout droit dans un trou que nous creusons, d’où il est impossible de sortir, s’il est trop profond nous appelons cet état, la dépression. Certes la vie n’est pas toujours rose (la joie), parfois elle peut être noire (la tristesse) ou grise (entre deux eaux). Sur dix choses qui nous arrivent, huit seront négatives et seulement deux seront positives. Pourquoi focaliser sur les huit qui nous rendent tristes, nous angoissent, et laissons passer les deux qui pourraient nous rendre heureux ? En nous arrêtant sur les choses négatives, nous passons trop de temps et dépensons de l’énergie à trouver des solutions, à surmonter des faux problèmes, alors inexorablement nous passons à côté de ces petits riens très importants qui nous entourent mais nous apportent sourire et bonheur. D’ailleurs dans ces huit choses négatives, combien sont vraiment importantes ? Certainement que deux ou trois, mais vous  concentrez votre esprit sur ces multiples tracas, souvent secondaires, alors qu’il suffit d’en faire abstraction pour qu’ils disparaissent. Combien d’entre vous passent leur journée à ruminer une dispute (pour des futilités quotidiennes la plupart du temps) avec un ami ou un conjoint ? Imaginez, vous rentrez le soir, exténuée par votre boulot ponctué de pauses cafés, votre partenaire  rentre plus tard que prévu et a oublié d’acheter du pain, et là super énervée vous lui dites : « mince (politesse oblige), putain ! c’est pas vrai, mais c’est pas possible tu passes devant en rentrant, tu t’es arrêté où ? (dans votre tête vous vous dites qu’il a éventuellement vu quelqu’un en route), vas-y explique moi ? Tous les mêmes ces mecs on peut pas compter sur eux… » bref, la discussion s’envenime, on se ferme, on boude et on finit par dormir à l’hôtel du cul tourné (expression franchouillarde qui signifie no sexe ce soir). Le lendemain, les traits tirés, devant la machine à cafés avec une collègue : « Suis sure qu’il a une maitresse, tu te rends compte il ne m’a même pas touchée hier, oublier le pain mais comment tu peux oublier, impossible il voit une autre femme en cachette… bla bla bla ». Alors que le mari, il est juste allé faire du shopping pour trouver le cadeau d’anniversaire de sa femme, et comme c’est une surprise, il ne pouvait pas lui dire. Elle n’est pas belle l’histoire ! Et vous entre temps, toute la journée à tergiverser et critiquer, vous en avez oublié la soirée prévue de longue date avec votre meilleure amie. Dommage, maintenant elle vous fait la tête. Moralité, prévoyez toujours une baguette au congélateur J.

Savoir identifier les vrais problèmes, et les résoudre avec positivisme (quelle est la meilleure solution pour souffrir le moins possible, pour éviter de s’enterrer), ne jamais se dire que nous sommes des victimes et que fatalement nous serons toujours malheureux, combattre les idées noires en relativisant, en ironisant, en lisant mes chroniques, en pensant à des choses plus gaies (votre dernière soirée entre amis à rigoler, votre futur week-end dans le Larzac…à traire les chèvres, à manger du roquefort en buvant une bonne piquette locale et à dormir dans la paille). Etre positif, ça se travaille, mais plus vous serez positifs, plus vous rencontrerez des personnes positives et plus il vous arrivera des choses positives, et alors vous verrez que la vie est vraiment différente vue sous cet angle, que le verre se remplira de belles pensées et vous vous délecterez de ce doux nectar. Pour éliminez (les idées noires) j’ai un secret, je ne bois pas d’eau, je bois de la Roussette de Savoie J

http://www.youtube.com/watch?v=-OqIU8cU-4I

 

SOURIEZ, POSITIVEZ, BUVEZ, ELIMINEZ

Partager cet article

Repost 0
chroniquelles - dans Esprit
commenter cet article

commentaires

Nelly 27/09/2011 20:43


Et Vive le Larzac !!!


Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens