Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 22:01

1827633-photo-en-noir-et-blanc-d-39-une-cheville-de-jeu-de-Est-ce une question de choix ou de non choix ?

Quand nous n’avons pas de partenaire pour assouvir nos besoins, il faut trouver un moyen pour répondre à nos désirs. S’empêcher d’y répondre peut générer des frustrations, et provoquer une certaine agressivité. D’ailleurs, une expression fuse dans les bouches dès lors que nous croisons une personne agressive « Encore un (ou une)…pas comblé(e). Souvent tabou, ce sujet est rarement abordé, même au sein du couple. Pourquoi ? Parce que beaucoup de personnes préfèrent garder un petit jardin secret, puis implicitement cette pratique amène à parler des fantasmes, des pensées impénétrables, comme les voix du Seigneur, suscitant l’excitation. Vous aurez bien compris, que nous ne parlons pas du besoin de jouer au solitaire (jeu de réflexion) ou de faire du sport , ceci dit, loin d’être athlétique, l’acte peut être vif et rapide. Faut-il encore se l’autoriser et avoir la main, si je puis évoquer cette locution verbale, car il ne s’agit pas d’un jeu de cartes mais d’une habilité. Analogiquement, aux cartes, parfois quand nous n’avons pas les bons atouts, cela ne doit pas nous empêcher de jouer et d’utiliser la simulation ! L’avantage de cet exercice, c’est de pouvoir se connaitre, connaitre ses points faibles, ou ses zones sensibles qui inévitablement nous feront l’effet d’une victoire jouissive sur notre capacité à prendre du plaisir. Se faire la main, c’est le pied, sorte d’entrainement avant le jour J, cette fameuse occasion de prouver que nous sommes adroits (sans être gauche) de nos dix doigts et plus si affinités. Puis, les endroits divers et variés, toilettes, salle de bain, voiture…ne manquent pas pour satisfaire le moindre soupir lascif en un minimum de temps, avec une bonne imagination tout de même pour gagner du temps.

Apprenez à vous connaitre et vous connaitrez l’autre…philosophie socratique « connais toi toi-même » résonne comme une devise ayant traversé les sphères temporelles et les champs d’applications.

Ne prenez pas cette pratique sexuelle solitaire à la légère, prenez le temps de vous découvrir, d’étudier les appétences abyssales qui sommeillent en vous. Essayez, testez, expérimentez, lâchez-vous, vous verrez que l’infime petite idée reçue sur la question se transformera en hédonicité infiniment plus grande qu’un double mixte frigide.

 

Nb : Le but du solitaire est de, a partir d'une position donnée des billes, arriver a une autre position donnée, 
en enlevant les billes nécessaire a la réalisation.
On ne peut déplacer une bille que si l'on effectue en même temps une prise semblable aux dames, 
c'est a dire en sautant une autre bille.

Le premier but du solitaire Anglais a été de vider le damier complet, c'est a dire partir de la position où toutes les cases sont remplies sauf la centrale. Puis de toutes les vider en laissant la dernière bille dans le cadre central.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens