Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 13:58

 

8597032-symbole-de-sexe-couple-h-t-rosexuel-d-limit-e-par-vBon si on en parlait de l’amour et des relation sexuelles ! Une question qui nous a tous traversé l’esprit, que vous soyez une femme ou un homme (après réflexion, je me demande si les hommes ont cette capacité à différencier l’amour du sexe, ils répondent à un instinct purement physique, biologique, les fameuses pulsions). Sommes-nous sur le même pied d’égalité ? Enfin si nous pouvons appeler ça un pied, plutôt un attribut, un signe distinctif qui caractérise le mâle et la femelle. Je parle évidemment de ce qui se passe dans la partie…haute de notre boite crânienne.  Peut-on concevoir une relation amoureuse sans sexe (les hommes vous diront que non) ? Pourquoi lutter, aurais-je envie de dire. Comment faire naître le désir, comment prouver à l’autre son amour sans le/la désirer ? Impossible. Pour faire un, il faut-être deux. Pénétrer l’intimité de l’autre est l’évidence, jouir des plaisirs charnels et fusionner les corps qui se cherchent et se désirent. Peut-on concevoir le sexe sans relation amoureuse (les femmes vous diront que non) ? Mais ne pouvons-nous pas identifier dans le désir sexuel une forme d’amour, redescendant au plus primaire de l’être ce sentiment non dépourvu d’intérêt. A être trop cérébrales, nous les femmes, à attendre le prince charmant et l’amour unique, nous nous privons de ce qui de tout temps a rapproché l’homme et la femme, le sexe. Allez lâchez-vous les filles, sortez les objets phalliques et entrainez-vous ! Osez dévoiler votre sensualité, aguichez discrètement, suffit-il d’un regard, d’un sourire, d’un mot, d’un geste. Et non, messieurs, nous ne sommes pas ces prudes qui jouent les mijaurées. Nous aussi on parle de sexe. N’est-ce pas aussi réducteur de penser que les gentilles filles ne couchent pas le premier soir ? Nous aussi nous voulons des « sex toys » hardcore ! Pourquoi trouvons-nous à acheter que de mignons canards ou papillons qui ne nous font aucun effet ?

Sans tabou, nous devons accepter de répondre aux demandes bestiales, non réducteur en ce sens qu’il s’agisse d’un besoin physiologique. Mais nous nous demandons toujours, la gent féminine, si un tel acte ne nous replace pas au rang d’une soumission animale. Alors nous sommes bel et bien des bêtes ! Tel est le paradoxe, entre l’amour et l’amour il y a le corps et l’esprit.

Que recherchons-nous exactement ? Les hommes auront tendance à vouloir dominer la relation en s’imposant en tant que sexe…pas le fort comme ils le pensent, mais le sexe prépondérant, prépotent. Alors que les femmes auront se désir de trouver en l’homme, le futur mari, le futur père, la sécurité, à être rassurées, protégées et affectionnées. L’opposition diamétrale, cette espèce d’incompatibilité dans la perception de l’amour, qui nous rapproche finalement. Même si la révolution sexuelle a été lancée depuis longtemps, que la femme est de plus en plus libérée et émancipée, il y a encore des aprioris sans fondement, qui considèrent la femme épanouie sexuellement comme une fille facile et légère. Nous ne voulons pas dominer ou prendre le pouvoir, être mises sur un piédestal (encore là ce pied !) mais simplement affirmer ce que nous sommes, des êtres sans phallus mais avec beaucoup plus d’esprit (rire). Que veulent les femmes ? Prendre leur pied tout simplement.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Roméo 25/08/2014 09:29

C’est propre de l’homme et c’est propre de la femme. Les femmes, je pense, qu’elles ont besoin d’un homme de confiance avant de se lancer dans le sexe

Esprit, Ouvre-Toi !

  • : Le blog de chroniquelles
  • Le blog de chroniquelles
  • : Différentes chroniques sur nos expériences et la façon d'aborder certaines situations, l'ouverture d'esprit, la gestion des émotions et les relations humaines.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens